ACCUEIL MAGAZINE LIVRE PRESENTATION TDM COMMANDE WIKI

PRÉSENTATION

Pourquoi un wiki ?

Dans le but de rassembler l'information susceptible de décrire l'objet (social ?), mal défini et peu visible, nommé : infolétaire, afin de la rendre accessible sur infoletaires.com, il a été décidé de créer une base de données.

Enrichie de manière progressive, le cas échéant par différents contributeurs désireux d'affiner la précision et la diversité de sa grille de lecture de ce que sont les infolétaires, le logiciel de type 'wiki' s'avère bien adapté à la confection de cet outil.

Plasticité logique

Le logiciel libre Mediawiki; substrat de Wikipedia, en permet la gestion "souple" pour un coût très modeste. Au delà du criterium économique, le wiki s'est imposé pour deux raisons structurantes :

Le wiki donne à voir et comprendre simultanément plusieurs complexités. Le determinisme cohabite avec l'aléa ; cest une façon d'apprivoiser la 'théorie du bordel ambiant' du Moreno.

Les idées ne sont pas "ossifiées" par leur présentation. Grâce au wiki, l'expérience de chacun exploite tout le spectre de l'hyper-textualité et les hypothèses demeurent ouvertes.

La capacité du lecteur à relier entre elles les idées et à tester la logique sous-jacente - explicite ou pas, réflexive ou non - qui structure les modèle, dépend de l'intensité de cette espérience.

De la déduction à la s(t)imulation chaotique : un spectre large !

Le wiki permet une expérimentation simple et riche. Jouer avec la "topolographie" des contributions grâce auxquelles les idées s'articulent offre des perspectives intéressantes. Par référence à une 'géométrisation' de l'information, la possibilité de 'raisonner' juste à partir d'un tracé fautif, par hypothéthèse, est préservé.

Travail collaboratif

En outre, le wiki favorise le collectif. Ce mode de production a été retenu pour sa cohérence avec son objet.

N.B. À la suite d'actes de vandalisme manifeste, les contributeurs sont contrôlées a priori. Infolétaires ne dispose pas des moyens, humains ou technique, de remédier aux pollutions résultant de la malveillance.